CONGRES SPARKIEN: Le forum du Cas Jack Spark

Pour tous les fans de Jack Spark et pour tous ceux qui n'ont pas peur d'affronter la plus grande énigme scientifique de tous les temps...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 18:32

Bon , avant tout , je n'ai pas inventé ce jeu , je l'avais déjà vu sur un autre forum .
Les règles sont les suivantes :

La première personne qui joue , invente une phrase qui commence l'histoire ( expl : Il était une fois ,un livre magique ... ) .
La personne qui arrive après reprend la phrase de la personne d'avant ( Il était une fois , un livre magique ... ) et la continue ( Il état une fois un livre magique qui n'apparaissait qu'au moi d'aout près d'un chateau à l'abandon . )
Et ainsi de suite .
Et à la fin ( si il y en as une ! XD ) sa fait une grande histoire !

Vous avez saisi ? Smile

Bon , Let's go !




Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 18:38

...et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 18:40

( il faut reprendre la phrase d'avant ^^ )

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur . ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 18:45

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...




(C'est qui Jonathan Brandis...?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 18:51

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin .





( c'est un acteur des années 80 . J'trouve qu'il aurais collé pour le rôle de Jack , mais bon c'est con il est....décédé :s ... Et il aurais été trop agé T-T )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 18:54

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 18:56

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:01

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."




(Dis, tu peux faire un effort sur les fautes de conjugaison/accord/orthographe please? -_-")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:06

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:09




Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme blanche blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:16

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme blanche ( euh Fourure , plutôt ? ) blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante .






( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:21

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse (sorry!) blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.






( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD <<<< Naaaaaan??!! xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:24

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné .





( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD <<<< Naaaaaan??!! xD <<< Tsé le Dragon Blanc , le Dragon Porte-Bonheur ! XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:27

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe!





( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD <<<< Naaaaaan??!! xD <<< Tsé le Dragon Blanc , le Dragon Porte-Bonheur ! XD <<<< J'avais deviné, on a travaillé dessus en 5°, la prof de français était trop cooooool)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:32

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait .





( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD <<<< Naaaaaan??!! xD <<< Tsé le Dragon Blanc , le Dragon Porte-Bonheur ! XD <<<< J'avais deviné, on a travaillé dessus en 5°, la prof de français était trop cooooool <<< La chance :O moi l'histoire sans fin j'l'ai connus par-ce que ma mère avait acheté le dvd et quand j'ai vu Atreyu sur la couverture j'ai voulus le regardé par-ce que j'le trouvais mignon XDD ( raison débile , quand tu nous tiens ) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:35

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.





( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD <<<< Naaaaaan??!! xD <<< Tsé le Dragon Blanc , le Dragon Porte-Bonheur ! XD <<<< J'avais deviné, on a travaillé dessus en 5°, la prof de français était trop cooooool <<< La chance :O moi l'histoire sans fin j'l'ai connus par-ce que ma mère avait acheté le dvd et quand j'ai vu Atreyu sur la couverture j'ai voulus le regardé par-ce que j'le trouvais mignon XDD ( raison débile , quand tu nous tiens ) <<< Oulàààààààààààààààà... T'avais quel âge à l'époque? xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:46

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyats ( sa s'écrit comme ca ? ) , elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci .





( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD <<<< Naaaaaan??!! xD <<< Tsé le Dragon Blanc , le Dragon Porte-Bonheur ! XD <<<< J'avais deviné, on a travaillé dessus en 5°, la prof de français était trop cooooool <<< La chance :O moi l'histoire sans fin j'l'ai connus par-ce que ma mère avait acheté le dvd et quand j'ai vu Atreyu sur la couverture j'ai voulus le regardé par-ce que j'le trouvais mignon XDD ( raison débile , quand tu nous tiens ) <<< Oulàààààààààààààààà... T'avais quel âge à l'époque? xD << Te moque pas d'moi ... 14 ans >< XDD Je croyais qu'il était plus agé passke quand il est sérieux on lui donnerai facilement 13/14 ans .)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 19:55


--------------------------------------------------------------------------------

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyats ( sa s'écrit comme ca ? << tuyas?) , elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci . Au milieu de la lumière se tenait un garçon, le corps illuminé de milliers de lanternes minuscules, colorées. Marianne plissa des yeux, ses pupilles n'y tenant plus.
"Euh... Salut! fit-elle au bout d'un moment. T'es qui, et tu fais quoi, là?"





( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD <<<< Naaaaaan??!! xD <<< Tsé le Dragon Blanc , le Dragon Porte-Bonheur ! XD <<<< J'avais deviné, on a travaillé dessus en 5°, la prof de français était trop cooooool <<< La chance :O moi l'histoire sans fin j'l'ai connus par-ce que ma mère avait acheté le dvd et quand j'ai vu Atreyu sur la couverture j'ai voulus le regardé par-ce que j'le trouvais mignon XDD ( raison débile , quand tu nous tiens ) <<< Oulàààààààààààààààà... T'avais quel âge à l'époque? xD << Te moque pas d'moi ... 14 ans >< XDD Je croyais qu'il était plus agé passke quand il est sérieux on lui donnerai facilement 13/14 ans . <<< loooooool, j'ai vu le film à 13 ans moi, ça m'a occupée une après-midi...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mar 31 Aoû - 20:13

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyas, elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci . Au milieu de la lumière se tenait un garçon, le corps illuminé de milliers de lanternes minuscules, colorées. Marianne plissa des yeux, ses pupilles n'y tenant plus.
"Euh... Salut! fit-elle au bout d'un moment. T'es qui, et tu fais quoi, là?"
Il restas silencieux et lui tendis la main . Après un temps de réfléxion , elle la saisie , et un flash envahit sa vision .
Elle se trouvais au milieu d'un terrain de football , en plein milieu de l'après-midi , et en plein milieu d'une partie , aussi ! Un panneau affichais
'' Ladybugs - VS - Visitor ''
Une fille au visage asiatique avançais vers elle avec son balon en criant en anglais :

'' Go away ! Go away ! Hurry up ! "

Bizarrement , les joueurs sur le terrain n'étaient que des filles , et avaient des coiffures dépassé , comme celles des élèves sur les photo de classe de ses parents .




( Ouais Falcor , comme dans l'histoire sans fin XDD <<<< Naaaaaan??!! xD <<< Tsé le Dragon Blanc , le Dragon Porte-Bonheur ! XD <<<< J'avais deviné, on a travaillé dessus en 5°, la prof de français était trop cooooool <<< La chance :O moi l'histoire sans fin j'l'ai connus par-ce que ma mère avait acheté le dvd et quand j'ai vu Atreyu sur la couverture j'ai voulus le regardé par-ce que j'le trouvais mignon XDD ( raison débile , quand tu nous tiens ) <<< Oulàààààààààààààààà... T'avais quel âge à l'époque? xD << Te moque pas d'moi ... 14 ans >< XDD Je croyais qu'il était plus agé passke quand il est sérieux on lui donnerai facilement 13/14 ans . <<< loooooool, j'ai vu le film à 13 ans moi, ça m'a occupée une après-midi...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mer 1 Sep - 16:46

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyas, elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci . Au milieu de la lumière se tenait un garçon, le corps illuminé de milliers de lanternes minuscules, colorées. Marianne plissa des yeux, ses pupilles n'y tenant plus.
"Euh... Salut! fit-elle au bout d'un moment. T'es qui, et tu fais quoi, là?"
Il restas silencieux et lui tendis la main . Après un temps de réfléxion , elle la saisie , et un flash envahit sa vision .
Elle se trouvais au milieu d'un terrain de football , en plein milieu de l'après-midi , et en plein milieu d'une partie , aussi ! Un panneau affichais
'' Ladybugs - VS - Visitor ''
Une fille au visage asiatique avançais vers elle avec son balon en criant en anglais :

'' Go away ! Go away ! Hurry up ! "

Bizarrement , les joueurs sur le terrain n'étaient que des filles , et avaient des coiffures dépassé , comme celles des élèves sur les photo de classe de ses parents .

"Euuh... J'fous quoi, là?"

Marianne n'eut pas le temps de réagir que déjà, le ballon lui atterissait entre les jambes et que toutes les autres joueuses se ruaient vers elle en hurlant. Elle devait jouer, sinon elle risquait de se faire écraser. Elle commença à dribler avec le ballon pour marquer dans le but adverse.

"Thaaa!! C'est quoi ce remake foireux d'Olive & Tom au féminin?? Et de toute façon... je suis dans quelle équipe?"




(C'est quoi cette histoire de terrain de foot, là?... -_-")



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mer 1 Sep - 16:51

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyas, elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci . Au milieu de la lumière se tenait un garçon, le corps illuminé de milliers de lanternes minuscules, colorées. Marianne plissa des yeux, ses pupilles n'y tenant plus.
"Euh... Salut! fit-elle au bout d'un moment. T'es qui, et tu fais quoi, là?"
Il restas silencieux et lui tendis la main . Après un temps de réfléxion , elle la saisie , et un flash envahit sa vision .
Elle se trouvais au milieu d'un terrain de football , en plein milieu de l'après-midi , et en plein milieu d'une partie , aussi ! Un panneau affichais
'' Ladybugs - VS - Visitor ''
Une fille au visage asiatique avançais vers elle avec son balon en criant en anglais :

'' Go away ! Go away ! Hurry up ! "

Bizarrement , les joueurs sur le terrain n'étaient que des filles , et avaient des coiffures dépassé , comme celles des élèves sur les photo de classe de ses parents .

"Euuh... J'fous quoi, là?"

Marianne n'eut pas le temps de réagir que déjà, le ballon lui atterissait entre les jambes et que toutes les autres joueuses se ruaient vers elle en hurlant. Elle devait jouer, sinon elle risquait de se faire écraser. Elle commença à dribler avec le ballon pour marquer dans le but adverse.

"Thaaa!! C'est quoi ce remake foireux d'Olive & Tom au féminin?? Et de toute façon... je suis dans quelle équipe?"

Une fille avec les cheveux au carré et une frange à la Lady Gaga arrivas vers elle , la poussa et marquas un but , annonçant la fin du match et la victoire de son équipe . Sa tenue de foot était rouge avec des points noirs . Marianne en déduisit qu'elle faisait partie des '' Ladybugs '' ( coccinelle en anglais >w< ) . La fille qui avait marqué le dernier but n'avait rien d'une fille , à part sa coiffure qui donnais l'impréssion d'être une perruque , et sa voix paraissait étrangement grave pour une adolescente .
Marianne réalisa qu'elle était resté planté en plein milieu du terrain , encore en chemise de nuit .




(C'est quoi cette histoire de terrain de foot, là?... -_-" <<<< Euuh je pense que j'ai trop regardé '' Ladybugs '' xDD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mer 1 Sep - 17:00

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyas, elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci . Au milieu de la lumière se tenait un garçon, le corps illuminé de milliers de lanternes minuscules, colorées. Marianne plissa des yeux, ses pupilles n'y tenant plus.
"Euh... Salut! fit-elle au bout d'un moment. T'es qui, et tu fais quoi, là?"
Il restas silencieux et lui tendis la main . Après un temps de réfléxion , elle la saisie , et un flash envahit sa vision .
Elle se trouvais au milieu d'un terrain de football , en plein milieu de l'après-midi , et en plein milieu d'une partie , aussi ! Un panneau affichais
'' Ladybugs - VS - Visitor ''
Une fille au visage asiatique avançais vers elle avec son balon en criant en anglais :

'' Go away ! Go away ! Hurry up ! "

Bizarrement , les joueurs sur le terrain n'étaient que des filles , et avaient des coiffures dépassé , comme celles des élèves sur les photo de classe de ses parents .

"Euuh... J'fous quoi, là?"

Marianne n'eut pas le temps de réagir que déjà, le ballon lui atterissait entre les jambes et que toutes les autres joueuses se ruaient vers elle en hurlant. Elle devait jouer, sinon elle risquait de se faire écraser. Elle commença à dribler avec le ballon pour marquer dans le but adverse.

"Thaaa!! C'est quoi ce remake foireux d'Olive & Tom au féminin?? Et de toute façon... je suis dans quelle équipe?"

Une fille avec les cheveux au carré et une frange à la Lady Gaga arrivas vers elle , la poussa et marquas un but , annonçant la fin du match et la victoire de son équipe . Sa tenue de foot était rouge avec des points noirs . Marianne en déduisit qu'elle faisait partie des '' Ladybugs '' ( coccinelle en anglais >w< << Je sais, je suis bilingue --" ) . La fille qui avait marqué le dernier but n'avait rien d'une fille , à part sa coiffure qui donnais l'impréssion d'être une perruque , et sa voix paraissait étrangement grave pour une adolescente .
Marianne réalisa qu'elle était resté planté en plein milieu du terrain , encore en chemise de nuit . Instinctivement, elle croisa ses bras sur sa poitrine - son vêtement était un peu transparent - et couru se mettre à l'abri, les joues en feu. Là, le garçon illuminé la regardait avec un sourire moqueur, et de nouveau lui tendit la main. Marianne hésita un peu, puis s'en empara. Nouveau Flash.
Elle était désormais au milieu d'un décor de conte de fées.




(C'est quoi cette histoire de terrain de foot, là?... -_-" <<<< Euuh je pense que j'ai trop regardé '' Ladybugs '' xDD << Késiça? Un dessin animé?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mer 1 Sep - 17:05

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyas, elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci . Au milieu de la lumière se tenait un garçon, le corps illuminé de milliers de lanternes minuscules, colorées. Marianne plissa des yeux, ses pupilles n'y tenant plus.
"Euh... Salut! fit-elle au bout d'un moment. T'es qui, et tu fais quoi, là?"
Il restas silencieux et lui tendis la main . Après un temps de réfléxion , elle la saisie , et un flash envahit sa vision .
Elle se trouvais au milieu d'un terrain de football , en plein milieu de l'après-midi , et en plein milieu d'une partie , aussi ! Un panneau affichais
'' Ladybugs - VS - Visitor ''
Une fille au visage asiatique avançais vers elle avec son balon en criant en anglais :

'' Go away ! Go away ! Hurry up ! "

Bizarrement , les joueurs sur le terrain n'étaient que des filles , et avaient des coiffures dépassé , comme celles des élèves sur les photo de classe de ses parents .

"Euuh... J'fous quoi, là?"

Marianne n'eut pas le temps de réagir que déjà, le ballon lui atterissait entre les jambes et que toutes les autres joueuses se ruaient vers elle en hurlant. Elle devait jouer, sinon elle risquait de se faire écraser. Elle commença à dribler avec le ballon pour marquer dans le but adverse.

"Thaaa!! C'est quoi ce remake foireux d'Olive & Tom au féminin?? Et de toute façon... je suis dans quelle équipe?"

Une fille avec les cheveux au carré et une frange à la Lady Gaga arrivas vers elle , la poussa et marquas un but , annonçant la fin du match et la victoire de son équipe . Sa tenue de foot était rouge avec des points noirs . Marianne en déduisit qu'elle faisait partie des '' Ladybugs '' ( coccinelle en anglais >w< << Je sais, je suis bilingue --" ) . La fille qui avait marqué le dernier but n'avait rien d'une fille , à part sa coiffure qui donnais l'impréssion d'être une perruque , et sa voix paraissait étrangement grave pour une adolescente .
Marianne réalisa qu'elle était resté planté en plein milieu du terrain , encore en chemise de nuit . Instinctivement, elle croisa ses bras sur sa poitrine - son vêtement était un peu transparent - et couru se mettre à l'abri, les joues en feu. Là, le garçon illuminé la regardait avec un sourire moqueur, et de nouveau lui tendit la main. Marianne hésita un peu, puis s'en empara. Nouveau Flash.
Elle était désormais au milieu d'un décor de conte de fées.
Mais pas nimporte lequel , un grand labyrinthe . Elle se retournas , mais le garçon avait disparus . Une autre chose avait changé , sa tenue . Elle portais maintenant une grande robe de princesse couleur gris perle.



(C'est quoi cette histoire de terrain de foot, là?... -_-" <<<< Euuh je pense que j'ai trop regardé '' Ladybugs '' xDD << Késiça? Un dessin animé? <<< nan , un film avec Jonathan Brandis xDD ( tu sait il joue la '' fille '' a la coupe lady gaga mdr ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
MissTurtle
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 528
Flux : 4147
Réputation : 73
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Loin de tout.

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mer 1 Sep - 17:11

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyas, elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci . Au milieu de la lumière se tenait un garçon, le corps illuminé de milliers de lanternes minuscules, colorées. Marianne plissa des yeux, ses pupilles n'y tenant plus.
"Euh... Salut! fit-elle au bout d'un moment. T'es qui, et tu fais quoi, là?"
Il restas silencieux et lui tendis la main . Après un temps de réfléxion , elle la saisie , et un flash envahit sa vision .
Elle se trouvais au milieu d'un terrain de football , en plein milieu de l'après-midi , et en plein milieu d'une partie , aussi ! Un panneau affichais
'' Ladybugs - VS - Visitor ''
Une fille au visage asiatique avançais vers elle avec son balon en criant en anglais :

'' Go away ! Go away ! Hurry up ! "

Bizarrement , les joueurs sur le terrain n'étaient que des filles , et avaient des coiffures dépassé , comme celles des élèves sur les photo de classe de ses parents .

"Euuh... J'fous quoi, là?"

Marianne n'eut pas le temps de réagir que déjà, le ballon lui atterissait entre les jambes et que toutes les autres joueuses se ruaient vers elle en hurlant. Elle devait jouer, sinon elle risquait de se faire écraser. Elle commença à dribler avec le ballon pour marquer dans le but adverse.

"Thaaa!! C'est quoi ce remake foireux d'Olive & Tom au féminin?? Et de toute façon... je suis dans quelle équipe?"

Une fille avec les cheveux au carré et une frange à la Lady Gaga arrivas vers elle , la poussa et marquas un but , annonçant la fin du match et la victoire de son équipe . Sa tenue de foot était rouge avec des points noirs . Marianne en déduisit qu'elle faisait partie des '' Ladybugs '' ( coccinelle en anglais >w< << Je sais, je suis bilingue --" ) . La fille qui avait marqué le dernier but n'avait rien d'une fille , à part sa coiffure qui donnais l'impréssion d'être une perruque , et sa voix paraissait étrangement grave pour une adolescente .
Marianne réalisa qu'elle était resté planté en plein milieu du terrain , encore en chemise de nuit . Instinctivement, elle croisa ses bras sur sa poitrine - son vêtement était un peu transparent - et couru se mettre à l'abri, les joues en feu. Là, le garçon illuminé la regardait avec un sourire moqueur, et de nouveau lui tendit la main. Marianne hésita un peu, puis s'en empara. Nouveau Flash.
Elle était désormais au milieu d'un décor de conte de fées.
Mais pas nimporte lequel , un grand labyrinthe . Elle se retournas , mais le garçon avait disparus . Une autre chose avait changé , sa tenue . Elle portais maintenant une grande robe de princesse couleur gris perle.

"Youhou, la belle Mariaaaaaanne!!" entendit-elle soudain de derrière un mur de buis.

Un jeune homme fonçait sur elle, monté sur un grand destrier couleur d'albâtre, qui renaclait. Le cheval s'arrêta net à deux centimètres de son pied, et le chevalier bondit au bas de l'animal en tendant un bouquet de roses rouges à Marianne.

"Pour vous, mon amouuuûr de toujouuuuûrs!"



(C'est quoi cette histoire de terrain de foot, là?... -_-" <<<< Euuh je pense que j'ai trop regardé '' Ladybugs '' xDD << Késiça? Un dessin animé? <<< nan , un film avec Jonathan Brandis xDD ( tu sait il joue la '' fille '' a la coupe lady gaga mdr )<< Oh, Jonathan Brandis... (je vois tjrs pas qui c'est -_-"))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoonChild
Vice-président du Promethean Trust
Vice-président du Promethean Trust
avatar

Messages : 852
Flux : 5119
Réputation : 47
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   Mer 1 Sep - 17:29

Marianne se réveillas en sursaut après un horrible cauchemard et alluma la lumière en tatonnant le mur à sa droite. Son coeur battait la chamade et elle scrutas sa chambre à la recherche d'un quelconque monstre qui l'avais hantée dans ses rêves , mais rien . A part des posters de Jonathan Brandis qui lui souriais d'un air charmeur, aucune intrusion n'était à signaler. Elle se détendit et reposa la tête sur l'oreiller...
Au bout d'un moment passé à révassé , elle regardas l'heure . Six heures du matin . Encore une heure avant que le réveil ne sonne, annonçant une nouvelle et... longue journée monotone. Elle finis par se levé mollement de son lit pour se dirigé vers la cuisine en quète d'un petit déjeuné pour son estomac qui commençais à s'affamé . Mais la pauvre Marianne, qui avait oublier d'allumer la lumière du couloir, trébucha dans les escaliers, et fit un vol plané magistral.
"Ca y est, se dit-elle, je vais mourir..."
Elle atteris face la première sur le tapi de l'entrée et pris un moment pour reprendre ses esprits avant de se mettre en position assise . '' Miracle ! ... Oh mon dieu je suis aveugle ! '' elle ne distinguais même plus les contours des meubles dans la pénombre . Elle paniqua un moment avant de se rendre compte que c'était en fait ses cheveux noirs de jais qui lui cachais la vue , retombant devant son visage . Elle rit en repoussant son épaisse chevelure derrière ses oreilles et se releva, pour finalement s'écrouler sous l'énorme masse blanche comme lune de son chien qui venait lui faire la fête.
'' Tait-toi , Falcor ! Tu va réveillé les parents ! '' chuchotas-t-elle à son chien , qui instentanément se calmas et la fixa , assis , la tête sur le côté , langue pendante . Marianne gratouilla son compagnon de toujours sur le haut du crâne, et je chien se mit à gémir de plaisir sous la caresse de sa jeune maîtresse. Deux minutes plus tard, ils roulait sur le dos pour l'inviter à lui gratter le ventre.
A ce moment là , son ventre gargouillas et elle réalisa à quel point elle avais faim . Elle se dirigeas vers la cuisine , suivis de Falcor . Arrivé la-bas , elle donnas un biscuit à son chien puis préparas son petit déjeuné . Elle versa du lait dans son bol de corn-flakes, et réfléchit à sa journée en préparation. Déjà, elle allait mal commencer: la prof d'histoire leur avait collé, à elle et sa classe, un contrôle sur la décolonisation dès la première heure, la barbe ! Et elle n'avais même pas révisé !
Elle grimaca en pensant à sa future note . Puis quelque chose attiras son regard dehors , elle se levas de table et ouvrit la fenêtre pour jetté un oeil à son jardin , plongé dans l'obscurité ou elle avais cru apperçevoir un garçon qui l'éppiait . Ou peut-être l'un des monstres de son cauchemar, qui sait? Elle devait en avoir le coeur net. Elle enfila ses chaussures et, habillée seulement de sa chemise de nuit, elle sortit dans l'air froid, sous le ciel gris qui précède l'aube.
D'abord , elle ne vit rien , puis en regardant bien , dans les tuyas, elle apperçus une lumière , faible , qui grandissait et devenais plus éblouissante alors qu'elle marchais inconsciement vers celle-ci . Au milieu de la lumière se tenait un garçon, le corps illuminé de milliers de lanternes minuscules, colorées. Marianne plissa des yeux, ses pupilles n'y tenant plus.
"Euh... Salut! fit-elle au bout d'un moment. T'es qui, et tu fais quoi, là?"
Il restas silencieux et lui tendis la main . Après un temps de réfléxion , elle la saisie , et un flash envahit sa vision .
Elle se trouvais au milieu d'un terrain de football , en plein milieu de l'après-midi , et en plein milieu d'une partie , aussi ! Un panneau affichais
'' Ladybugs - VS - Visitor ''
Une fille au visage asiatique avançais vers elle avec son balon en criant en anglais :

'' Go away ! Go away ! Hurry up ! "

Bizarrement , les joueurs sur le terrain n'étaient que des filles , et avaient des coiffures dépassé , comme celles des élèves sur les photo de classe de ses parents .

"Euuh... J'fous quoi, là?"

Marianne n'eut pas le temps de réagir que déjà, le ballon lui atterissait entre les jambes et que toutes les autres joueuses se ruaient vers elle en hurlant. Elle devait jouer, sinon elle risquait de se faire écraser. Elle commença à dribler avec le ballon pour marquer dans le but adverse.

"Thaaa!! C'est quoi ce remake foireux d'Olive & Tom au féminin?? Et de toute façon... je suis dans quelle équipe?"

Une fille avec les cheveux au carré et une frange à la Lady Gaga arrivas vers elle , la poussa et marquas un but , annonçant la fin du match et la victoire de son équipe . Sa tenue de foot était rouge avec des points noirs . Marianne en déduisit qu'elle faisait partie des '' Ladybugs '' ( coccinelle en anglais >w< << Je sais, je suis bilingue --" ) . La fille qui avait marqué le dernier but n'avait rien d'une fille , à part sa coiffure qui donnais l'impréssion d'être une perruque , et sa voix paraissait étrangement grave pour une adolescente .
Marianne réalisa qu'elle était resté planté en plein milieu du terrain , encore en chemise de nuit . Instinctivement, elle croisa ses bras sur sa poitrine - son vêtement était un peu transparent - et couru se mettre à l'abri, les joues en feu. Là, le garçon illuminé la regardait avec un sourire moqueur, et de nouveau lui tendit la main. Marianne hésita un peu, puis s'en empara. Nouveau Flash.
Elle était désormais au milieu d'un décor de conte de fées.
Mais pas nimporte lequel , un grand labyrinthe . Elle se retournas , mais le garçon avait disparus . Une autre chose avait changé , sa tenue . Elle portais maintenant une grande robe de princesse couleur gris perle.

"Youhou, la belle Mariaaaaaanne!!" entendit-elle soudain de derrière un mur de buis.

Un jeune homme fonçait sur elle, monté sur un grand destrier couleur d'albâtre, qui renaclait. Le cheval s'arrêta net à deux centimètres de son pied, et le chevalier bondit au bas de l'animal en tendant un bouquet de roses rouges à Marianne.

"Pour vous, mon amouuuûr de toujouuuuûrs!"
" Z'êtes qui , vous ?! '' lui répondit-elle .

Le prince avait des cheveux blond et bouclé , et des yeux très bleu . Elle remarquas aussi qu'il avais le même visage que la fille sur le terrain de football , le visage de Jonathan Brandis . Elle pris peur et s'en allas en courrant .



(C'est quoi cette histoire de terrain de foot, là?... -_-" <<<< Euuh je pense que j'ai trop regardé '' Ladybugs '' xDD << Késiça? Un dessin animé? <<< nan , un film avec Jonathan Brandis xDD ( tu sait il joue la '' fille '' a la coupe lady gaga mdr )<< Oh, Jonathan Brandis... (je vois tjrs pas qui c'est -_-") <<<<< Euh attend , une photo xD)
[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.weasleys-fireworks.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeu de l'histoire qui n'as pas de fin .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONGRES SPARKIEN: Le forum du Cas Jack Spark :: AUTRES SUJETS :: Miscellanées-
Sauter vers: